Agression au Parc Engrand : nous refusons le racisme et le terrorisme

À Hellemmes, cinq familles Roms vivent depuis décembre 2012 dans un lieu d’accueil sur une partie du parc Engrand. Ces six mois ont beaucoup réduit les inquiétudes : les relations de voisinage sont normales, tous les enfants en âge scolaire sont scolarisés. et des actions de solidarité et d’insertion professionnelles se mettent en place. Bref, ce projet d’intégration est sur la bonne voie, grâce à la municipalité, aux associations, aux bénévoles et aux habitants… même si nous attendons avec impatience un habitat plus décent que des caravanes, conformément aux annonces du maire à l’automne 2012.

Alors tout va bien ? Non, la faute étant à quelques extrémistes. Dans la nuit du 6 au 7 juin, à 3h du matin, plusieurs cocktails Molotov ont été jetés sur les caravanes. Les familles ont entendu hurler « de l’essence pour les Roms ». Cela rappelle fâcheusement l’incendie de deux véhicules devant le site le 24 décembre 2012 et les cris de haine au cours de la manifestation du 27 octobre 2012. Heureusement, il n’y a eu aucun blessé, mais adultes et enfants sont terrorisés. Chaque citoyen(ne), chaque résidant(e) sur notre sol a le droit à la sécurité et à dormir sans crainte ! Le collectif « Soutien aux Roms à Hellemmes » demande :

  • aux pouvoirs publics, d’assurer la sécurité des personnes sur le territoire de la commune, en déployant des moyens de protection significatifs.
  • à la mairie d’Hellemmes, de continuer les actions d’intégration des familles Roms, intégration qui fera disparaître la stigmatisation,
  • que la justice sanctionne les acteurs de tous les gestes racistes, des plus anodins aux plus graves, afin de prévenir leur récidive.

La très grande majorité des Français et des habitants d’Hellemmes ne sont pas des racistes ni des terroristes, et nous sommes fiers de notre devise républicaine : liberté, égalité, fraternité !