Archives de l’auteur : hellemmesroms

Rassemblement au chemin Napoléon

Quatre mois après l’installation des familles dans les mobil-homes, nous avons pu rencontrer pour un premier bilan les différents acteurs présents sur le village d’insertion d’Engrand : la mairie, le CCAS, l‘AFEJI et l’Atelier Solidaire. Le projet évolue plutôt bien. L’insertion professionnelle des adultes est en cours, même si le processus est évidemment long.

Mais au-delà de ces cinq familles, nous avons de grandes inquiétudes sur le devenir des familles installées chemin Napoléon (172 personnes). Suite à une requête faite par LMCU, le TGI de Lille a rendu une une ordonnance le 18 juin pour expulser toutes les familles. L’évacuation serait faite d’ici mi-août. Nous refusons toute expulsion qui ne serait pas accompagnée d’un vrai diagnostic de la situation de chaque famille et de la proposition de solutions viables.

Dans le but de faire un point sur la situation, nous nous joignons à l’Atelier Solidaire pour vous proposer une rencontre ce mercredi 9 juillet, à 18h, devant les Eaux du Nord, chemin Napoléon à Hellemmes (accès boulevard de Tournai (D146) au feu tricolore face à l’entrée de
Lezennes). Rassemblons-nous pour éviter la reprise des expulsions dans la métropole, faire entendre et porter la voix des familles et des citoyens engagés avec elles !

Parc Engrand: Les cinq familles emménagent dans les mobil-homes

Les cinq familles Roms ont emménagé aujourd’hui dans leurs nouveaux mobil-homes du parc Engrand. Notre collectif est satisfait que s’achève pour ces cinq familles la vie en habitat précaire, d’abord cabane ou caravane aux confins d’Hellemmes et de Villeneuve d’Ascq, puis, depuis décembre 2012, en caravane au parc Engrand : les mobil-homes apportent un tout autre niveau de confort, même s’ils sont bien petits pour ces familles nombreuses. Nous sommes fiers de cette étape importante : il est bon de rappeler que, sans la mobilisation immédiate et déterminée de nombreuses personnes d’Hellemmes et des environs au sein du collectif ou en marge, le projet serait mort-né fin 2012. On peut dire qu’il s’agit là d’un exemple efficace de mobilisation citoyenne au service du mieux-être ensemble ! Nous remercions tous qui ont soutenu le projet depuis un an et demi.

 

Mi-février une réunion a eu lieu entre représentants de la mairie d’Hellemmes, du CCAS, de l’AFEJI et des associations présentes auprès des familles roms du site Engrand (Atelier Solidaire et Collectif Soutien aux Roms à Hellemmes) se sont réunis pour faire le point sur la situation. L’AFEJI est l’association mandatée par le préfet pour accompagner désormais l’insertion des familles roms du village d’insertion d’Hellemmes comme dans les six autres villages d’insertion de LMCU. Le projet social porté par l’AFEJI est de stabiliser les familles (les mettre à l’abri de l’expulsion), leur offrir un logement décent conduisant à l’accès à un logement de droit commun, leur procurer un revenu, assurer la scolarité des enfants et l’apprentissage du français (important !) aux adultes, de permettre l’insertion sociale et professionnelle durable.

L’encadrement par plusieurs travailleurs sociaux doit permettre aux familles d’atteindre ces objectifs. Les règles sont strictes, même si la bienveillance des travailleurs sociaux paraît acquise.Maintenant les conditions semblent réunies pour permettre aux femmes et aux hommes d’accéder à une formation, un emploi et de venir contribuer à la diversité de la population française, comme tant d’étrangers l’ont fait avec succès avant eux. Ce n’est pas gagné, car il y a des apprentissages à faire qui ne sont pas aisés, mais on peut estimer que le cumul de la volonté politique, du professionnalisme et de l’expérience de l’AFEJI, de l’accompagnement des bénévoles toujours mobilisés, et surtout de la volonté des familles donnent toutes chances à la réussite de ce projet.

 

Nous demandons à continuer à être informés régulièrement par la mairie. Nous, citoyens d’Hellemmes, tenons au succès de ce projet d’intégration et entendons continuer à le suivre, et à intervenir si cela peut être utile.

Et puis, au-delà de ces cinq familles, il reste des dizaines de personnes habitant à Hellemmes dans des conditions éprouvantes et indignes, essentiellement au Chemin Napoléon. Nous continuerons à interpeller les pouvoirs publics pour que des solutions leur soient proposées, dans le respect de tous.

Des mobil-homes au Parc Engrand

Nous souhaitons vous faire part de nouvelles encourageantes concernant les familles d’Engrand. Des travaux pour la construction de mobil-homes vont débuter dans les semaines qui viennent, venant remplacer les caravanes actuelles. Comme nous le réclamions depuis le début de leur installation, il y a presque un an jour pour jour, les familles vont enfin pouvoir accéder à des logements décents, équipés du strict nécessaire. C’est une victoire pour tous ceux qui se sont impliqués dans la défense et l’élaboration de ce projet, a fortiori dans un contexte toujours plus délétère pour les Roms dans la Métropole lilloise. C’est surtout un énorme soulagement pour les familles qui vont enfin pouvoir accéder à des conditions de logement un peu plus dignes.

Par ailleurs, cette installation change la nature du projet en cours. Le lieu va passer sous le label « village d’insertion » ce qui signifie qu’une prise en charge spécifique sera mise en place, notamment dans l’optique d’une insertion professionnelle. Les familles auront donc un certain nombre d’obligations, en terme de recherche d’emploi et de démarches administratives. Si nous nous satisfaisons de l’amélioration des conditions de logement, nous serons malgré tout vigilants concernant le projet d’insertion des familles. Nous veillerons à son bon déroulement et à la prise en compte des besoins et suggestions des familles. Nous formulons l’espoir que cette étape franchie n’en sera qu’une nouvelle vers une place durable faite aux familles dans notre commune, notre métropole, et notre pays.

Ces bonnes nouvelles sont également un signe fort envoyé à l’opinion publique et aux responsables politiques pour la situation des Roms dans la métropole, nous pensons notamment au Chemin Napoléon et à la Bourse du Travail. L’exemple d’Engrand, c’est la preuve que le volontarisme politique conjugué au combat des citoyens peut permettre l’intégration durable de familles Roms sur notre territoire. C’est la preuve que les solutions existent, et que les fonds européens peuvent être utilisés de manière constructive. C’est enfin la preuve que des familles Roms peuvent avoir vocation à rester dans notre pays, contrairement aux propos révoltants qui ont pu être tenus ici ou là. A ce sujet, Romain, membre du collectif, a écrit une tribune publiée sur Rue 89.

Concernant les Roms réfugiés à la Bourse du Travail, une manifestation aura lieu à Lille aujourd’hui, samedi 16 novembre; le départ se fera vers 14h30 Porte de Paris. Un concert de soutien aura lieu dans la foulée à la bourse du travail à 18h. Vous trouverez le texte du communiqué de presse et une pétition sur le site du collectif de soutiens qui s’est constitué.

Dossier du Monde et point sur les expulsions

Ce matin, le Monde a publié sur son site un dossier interactif sur Hellemmes et les Roms. Nous vous invitons à parcourir ce dossier qui est le résultat d’une enquête approfondie sur le terrain. En cliquant sur les différents points sur la carte d’Hellemmes, vous accéderez à des photos et à des témoignages vidéos.

Voici quelques nouvelles du Parc Engrand : des démarches sont en cours pour l’emploi des adultes, en essayant de surmonter certains obstacles administratifs. Certains adultes doivent aussi progresser en français, et des solutions sont en train d’être trouvées pour des cours d’alphabétisation. Du côté du logement, la mairie a engagé les procédures pour parvenir à une meilleure solution que les caravanes. Même si cela arrive bien tardivement, plus d’un an après le lancement du projet, les choses vont dans le bon sens.

Toutefois, malgré notre relative satisfaction pour le projet Engrand, nous ne pouvons pas nous réjouir compte tenu des dernières expulsions qui ont eu lieu dans la Métropole ces dernières semaines. Ces expulsions sont absolument inadmissibles, en complète contradiction avec l’esprit de la circulaire du 26 août 2012. Les températures se mettent à baisser et de nombreuses familles sont en situation critique. Des solutions de relogement n’ont été proposées qu’à une minorité de familles.

À Hellemmes, le camp du chemin Napoléon est toujours dans une situation critique : nous réaffirmons que la situation n’est pas tolérable pour les familles Rroms comme pour les riverains, et qu’une solution doit être trouvée pour tous. Un gros problème d’accès à l’eau persiste et l’absence de toilettes reste un scandale. Nous restons extrêmement vigilants à l’évolution de la situation. Aucune expulsion ne doit avoir lieu sans solution pour chaque famille. C’est l’esprit de la circulaire d’août 2012, mais aussi le respect élémentaire des droits humains et de la dignité humaine.

Enfin, à Villeneuve d’Ascq, sur la cité scientifique, un collectif se mobilise pour s’opposer à une expulsion de familles. Nous vous invitons à signer la pétition adressée au président de l’Université de Lille 1.

 

Nouvelles du Parc Engrand

En cette fin d’année scolaire, le collectif « Soutien aux Roms à Hellemmes » publie un document d’information sur l’avancement du projet Engrand. Nous avons distribué ce document ce matin au marché, nous serons ce lundi 1er juillet à l’entrée du métro (de 8h30 à 9h30), et nous allons aussi le distribuer dans les boîtes à lettres d’Hellemmes.

Le projet d’insertion est sur la bonne voie, mais il reste encore beaucoup à faire ! En tout cas, nous soulignons de nombreux points positifs, dont le climat apaisé dans le quartier, grâce aux familles tout comme grâce aux voisins du Parc Engrand.

Un nouveau rendez-vous est à noter pour les prochaines semaines : nous invitons tous ceux qui souhaitent rencontrer ou aider les familles, ou bien discuter avec nous, à venir chaque mardi à 17h30 au Parc Engrand.

Lire les « Nouvelles du Parc Engrand »

Agression au Parc Engrand : nous refusons le racisme et le terrorisme

À Hellemmes, cinq familles Roms vivent depuis décembre 2012 dans un lieu d’accueil sur une partie du parc Engrand. Ces six mois ont beaucoup réduit les inquiétudes : les relations de voisinage sont normales, tous les enfants en âge scolaire sont scolarisés. et des actions de solidarité et d’insertion professionnelles se mettent en place. Bref, ce projet d’intégration est sur la bonne voie, grâce à la municipalité, aux associations, aux bénévoles et aux habitants… même si nous attendons avec impatience un habitat plus décent que des caravanes, conformément aux annonces du maire à l’automne 2012.

Alors tout va bien ? Non, la faute étant à quelques extrémistes. Dans la nuit du 6 au 7 juin, à 3h du matin, plusieurs cocktails Molotov ont été jetés sur les caravanes. Les familles ont entendu hurler « de l’essence pour les Roms ». Cela rappelle fâcheusement l’incendie de deux véhicules devant le site le 24 décembre 2012 et les cris de haine au cours de la manifestation du 27 octobre 2012. Heureusement, il n’y a eu aucun blessé, mais adultes et enfants sont terrorisés. Chaque citoyen(ne), chaque résidant(e) sur notre sol a le droit à la sécurité et à dormir sans crainte ! Le collectif « Soutien aux Roms à Hellemmes » demande :

  • aux pouvoirs publics, d’assurer la sécurité des personnes sur le territoire de la commune, en déployant des moyens de protection significatifs.
  • à la mairie d’Hellemmes, de continuer les actions d’intégration des familles Roms, intégration qui fera disparaître la stigmatisation,
  • que la justice sanctionne les acteurs de tous les gestes racistes, des plus anodins aux plus graves, afin de prévenir leur récidive.

La très grande majorité des Français et des habitants d’Hellemmes ne sont pas des racistes ni des terroristes, et nous sommes fiers de notre devise républicaine : liberté, égalité, fraternité !

Incendie au chemin Napoléon

Hier après-midi, dimanche 31 mars 2013, un incendie a ravagé des cabanes et caravanes du campement du Chemin Napoléon (le long de la voie ferrée) à Hellemmes. Cet incendie semble avoir une origine accidentelle. Huit familles – une quarantaine de personnes – ont tout perdu : leurs habitations de fortune, leurs vêtements, leurs souvenirs et leurs affaires personnelles.

Depuis hier, les associations se mobilisent pour leur venir en aide dans l’urgence. Si vous pouvez apporter des vivres, n’hésitez pas à vous rendre sur place : tout soutien est le bienvenu. N’hésitez pas à nous contacter si vous pouvez donner du linge de maison (draps, oreillers, serviettes de toilette), de la vaisselle, des vêtements hommes (taille M et L), des vêtements femmes (taille 40/42), des vêtements enfants (garçon 10 ans). Vous pouvez aussi faire un don d’argent à l’Atelier Solidaire.

Le collectif de soutien aux Roms d’Hellemmes appelle les pouvoirs publics à trouver une solution d’hébergement d’urgence pour ces familles. C’est le printemps, mais les températures descendent encore en-dessous de zéro chaque nuit… Huit familles ne doivent pas être laissées sans abri. Est-ce vraiment aux acteurs bénévoles de trouver une solution ?

Ne sachant pas ce que feront les pouvoirs publics dans les prochains jours, le collectif de soutien sera très attentif à l’évolution de la situation pour l’ensemble des familles du Chemin Napoléon. Nous demandons l’application de la circulaire interministérielle du 26 août 2012 : un lieu d’accueil adapté doit être trouvé pour ces familles.

Le collectif écrit à Manuel Valls et à Martine Aubry

Ce jeudi 14 mars, le collectif « Soutien aux Roms à Hellemmes » écrit une nouvelle fois à Manuel Valls, ministre de l’intérieur, et demande un rendez-vous à Martine Aubry, maire de Lille et présidente de Lille Métropole. Ces courriers sont disponibles ici : lettre à Manuel Valls, lettre à Martine Aubry.

Le projet d’accueil de cinq familles du « Parc Engrand » doit se dérouler conformément au projet initial, et les mobiles-homes prévus doivent être installés le plus rapidement possible ! S’il y a encore des obstacles administratifs, il doivent être levés. Nous demandons aussi que des mesures urgentes (eau, toilettes, électricité, scolarisation) soient prises pour le campement duchemin Napoléon. Toutes ces actions doivent être menées en application de la circulaire interministérielle du 26 août 2012, qui prévoit la mobilisation de l’ensemble des acteurs.

Scolarisation de tous les enfants du Parc Engrand

En ce jour de rentrée scolaire à Lille, le collectif « Soutien aux Roms à Hellemmes » souhaite une bonne rentrée à tous les enfants. Juste avant les vacances, un enfant des familles accueillies au Parc Engrand est entré à l’école Salengro. D’autres enfants ont été scolarisés courant janvier : tous les enfants du Parc Engrand en âge d’être scolarisés le sont désormais, dans plusieurs écoles de la ville d’Hellemmes. Ils doivent maintenant fréquenter leurs écoles avec assiduité.

Même si on peut regretter qu’il ait fallu plus de deux mois pour réaliser cette scolarisation, et que certains enfants soient encore inscrits à une école distante de chez eux, nous nous félicitons de cette nouvelle qui est un grand pas vers l’intégration des familles. C’est aussi une chance pour tous les enfants d’Hellemmes qui rencontrent ainsi d’autres cultures.

Le collectif est désormais régulièrement invité au comité de suivi du projet. Nous félicitons la mairie et le CCAS pour l’accompagnement social qui est en train se mettre en place, avec les associations l’AREAS et l’Atelier Solidaire. Le but partagé par tous est l’intégration de ces familles à Hellemmes. Nous sommes par contre vigilants sur deux points :

  • Le projet de village d’insertion ne pourra fonctionner qu’avec un logement digne, avec en particulier l’installation de mobile-homes, que cela soit pour les familles elles-mêmes ou pour l’intégration dans le quartier. Les caravanes actuellement présentes ne doivent être qu’une solution temporaire, et cette solution temporaire n’a déjà duré que trop longtemps.
  • L’insertion économique doit être rapidement envisagée, avec des perspectives de formation pour tous les adultes, hommes et femmes.

Voeux et nouvelles

Le collectif « Soutien aux Roms à Hellemmes » vous présente ses meilleurs voeux pour 2013.

Les familles sont arrivées depuis un mois au Parc Engrand, et le projet de village d’insertion est bien parti. Il reste cependant de nombreuses choses à faire, et nous avons demandé un rendez-vous au maire, M. Marchand, pour évoquer les points suivants :

  • Les mobile-homes promis doivent être installés le plus rapidement possible en remplacement des caravanes actuelles, pour que les familles bénéficient d’un habitat digne. L’aménagement paysager du site doit aussi être terminé.
  • Des enfants sont toujours en attente de scolarisation aux écoles Jean Jaurès et Salengro. Cette scolarisation devrait être imminente. Plus d’un mois après leur arrivée, les enfants doivent aller à l’école !
  • Enfin, le contrat « droits et devoirs » avec les familles doit être mis en place, avec notamment son volet d’insertion économique.

La réalisation du projet du parc Engrand ne nous fait pas oublier les autres lieux de la métropole où séjournent des Roms. En particulier, à Hellemmes, la situation au chemin Napoléon n’est pas acceptable pour les familles Roms comme pour les riverains. Une solution digne et légale doit être trouvée rapidement, et l’urgence humanitaire doit
être prise en compte.

Enfin, en ce début d’année, nous proposons à nos soutiens d’aider les familles, par du bénévolat comme par des dons, en se rapprochant de l’Atelier Solidaire. Cette association fait un travail formidable auprès des familles Roms dans la métropole. Voir par exemple ici.

Bonne année à tous, et à très bientôt !

Le collectif « Soutien aux Roms à Hellemmes » – http://www.hellemmes-roms.org